accueil
Galeries
Art contemporain dès 2008
acryliques découpées

abstrait 1993-2012
abstrait 2003
abstrait 2002
abstrait 2001
abstrait 93 - 00

les portraits
le nu
paysage - figuratif
sculpture

choix galerie
hit parade

l'atelier
expositions
mes liens



mes autres passions

Les paysages

J'ai peu peint de paysages. C'était surtout au début, quand je me suis mis sérieusement à peindre. C'était... dans les années 1992, je découvrais l'aquarelle. Une technique pas si facile à maîtriser, et probablement même l'une des plus dures si l'on tient compte de certaines difficultés :
  • le blanc vient de la feuille. Il convient donc de laisser, de prévoir le blanc et surtout de ne pas se laisser emporter pas son enthousiasme et de couvrir l'espace.
  • les couleurs sont transparentes et on voit généralement les différentes couches. En d'autre termes, il est difficile et souvent impossible de recouvrir totalement d'anciennes couleurs.
Par contre, il y a des avantages certains dans l'aquarelle. Je pense particulièrement au fait que l'on peut facilement transporter le matériel, dans une excursion en montagne ou en vacances.

Collioure au crépuscule

 
Collioure 1997

Finalement, la difficulté de peindre un paysage réside dans le fait que, à mon avis, il ne s'agit pas et je dirais même en aucun cas de réaliser une oeuvre que l'on pourrait confondre avec une photographie. Le faire est sans doute un exploit technique, mais ... où est la création dans cette démarche avant tout représentative? L'autre difficulté est qu'un paysage devrait être ressemblant, mais pas trop sinon on tombe dans le kitsh. C'est encore une question de frontière, de no-mansland, de zone floue.