accueil
Galeries
Art contemporain dès 2008
acryliques découpées

abstrait 1993-2012
abstrait 2003
abstrait 2002
abstrait 2001
abstrait 93 - 00

les portraits
le nu
paysage - figuratif
sculpture

choix galerie
hit parade

l'atelier
expositions
mes liens



mes autres passions

Michel Croset - artiste peintre

Petite biographie:

Premières peintures en 1986 et première exposition en 2001.
Suivi de cours dès 1992 jusqu’en 2003 chez plusieurs peintres vaudois:

  • Eric Martinet : aquarelle, principalement orienté non figuratif
  • Jean-Pierre HUSER : portrait et abstraction
  • Jacques WALTHER : académie, non figuratif et sculpture / modelage

En peintre autodidacte, j'explore différentes techniques et passe du figuratif à l’abstrait, du nu au portrait, des acryliques découpées au paysage peint au couteau. J'aime susciter des émotions, m’éclater dans les couleurs, surprendre, me renouveler. Je n'aime pas copier, faire des séries sur le même sujet et sur une période trop longue. Ma force, c'est ma curiosité qui m'amène souvent sur des chemins inconnus.

Mes dernières étapes:

  • 2000 – 2004 : exploration de l’abstraction – technique acrylique
  • 2005 – 2006 : acryliques découpées (inspirées des gouaches de Matisse, en prenant comme base des croquis académiques rapides et des portraits)
  • Dès mai 2008 : nouvelle exploration (visible sous « art contemporain ») sur le thème « Le temps qui passe » - technique acrylique puis dès 2009, huile sur acrylique.
  • 1er octobre 2008 : nouvel atelier à Vucherens
  • octobre 2011 : ma plus importante exposition chez JayKay Gallery à Carrouge, VD, avec 56 tableaux présentés
  • octobre 2013 : certains chemins mènent au Cap de Creus, ceux qui favorisent l’inspiration. En septembre 2012, alors que j’étais en vacances à Port Lligat, j’avais parcouru ces chemins, découvert des personnages de pierre, façonnés par le vent, l’eau de mer et l’érosion millénaire. A partir de croquis à l’aquarelle et de photographies, j’ai recomposé des paysages et donné vie à ces blocs de pierre qui n’ont besoin que d’un coup de pinceau pour se métamorphoser en mi-homme, mi-alien, monstres de pierre et de chair. L’Aliénus, dernier de cette série « Sur le chemin du Cap de Creus », est triplement inspiré par Dali, Millet et le Cap de Creus.

Depuis 2003, je suis membre du comité de l’ARVA (Association Romande de Valorisation des Arts, environ 120 membres, essentiellement peintres, mais aussi sculpteurs, photographes, musiciens, poètes et écrivains).